Halter rebondit


C’est l’histoire absurde de ce début d’année: un auteur français de romans policiers, raisonnablement connu et détenteur de plusieurs prix, qui publie un nouveau livre… aux Etats-Unis. L’auteur en question n’est autre que Paul Halter, fréquent « invité » de ce blog, qui fait paraître ces jours-ci un recueil de nouvelles, « La balle de Nausicaa » via le service d’auto-édition américain Createspace. On pourrait croire que le torchon brûle entre Halter et son éditeur historique, Le Masque – 2011 n’aura vu la publication d’aucun inédit – si un nouveau roman, « Le visiteur du passé » n’était annoncé sous la fameuse couverture jaune pour le mois d’avril. Quoi qu’il en soit, « La balle de Nausicaa » est déjà en rupture de stock chez Amazon.fr, ce qui confirme la popularité d’un auteur que le Landerneau s’obstine à bouder. Espérons seulement qu’un éditeur traditionnel sache rattraper cette balle au bond et l’offrir à un plus vaste public…

Un commentaire sur “Halter rebondit

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s