Quelques mots sur la victime

This entry is bilingual. Please scroll down for the English-language version.

Le traitement de la victime reste un point faible du roman policier, classique ou moderne. Ou bien elle est traitée comme une simple fonction – le cadavre qui met l’intrigue en mouvement – ou bien comme un tire-larmes facile – auquel cas elle est le plus souvent une jeune femme ou un enfant. Il n’est que très rare de trouver une véritable réflexion sur ce qui fait qu’une personne sera tuée ou pas, sur ce qui en fait une victime. Le seul auteur à ma connaissance qui se soit penchée sur la question est l’Américaine Jean Potts, notamment dans son meilleur livre traduit en français, Le Petit chat est mort (Death of a Stray Cat) On espère une réédition sans trop y croire, mais en attendant on le trouve pour pas trop cher chez les fournisseurs habituels. (Et si vous ne pouvez vraiment pas le dénicher, j’ai un exemplaire en trop dont je me séparerai volontiers)

A recurring problem with crime novels both past and present is their treatment of the victim, which is either seen as a cog in a larger machinery or a convenient vehicle for cheap thrills, in which case they often are either a young woman or a child. A genuine reflection on what makes a person a victim, why this person and nobody else have to die, is on the other hand extremely rare. So rare indeed that I can think of only one writer who seriously dealt with the question: Jean Potts, most notably in her masterpiece Death of a Stray Cat. I hope that it is reprinted someday (Stark House Press issued an excellent twofer of hers earlier this year, which Kate Jackson reviewed in her typical perceptive and thoughtful way) but in the meantime you can find second and third-hand copies at the usual places. You won’t regret it. 

Un commentaire sur “Quelques mots sur la victime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s