A Few Thoughts about McCloy, Carr (yet again) and Literary Influeces

When reading Alias Basil Willing last year I was surprised to find that Helen McCloy had inscribed her book to John Dickson Carr and his wife Clarice as nothing I knew about their respective works suggested they might have known, let alone appreciated, each other. Now one year later and upon finishing McCloy's The Deadly … Lire la suite A Few Thoughts about McCloy, Carr (yet again) and Literary Influeces

Telling Stories

It is interesting, though not entirely surprising, that the same people who spent years and years deriding, ridiculing and overall dismissing the HIBK school as "feminine" fluff never tried to account for its success other than by more or less subtly impugning the intelligence of its readers. Surely those ladies - for they were all … Lire la suite Telling Stories

La Parenthèse enchantée

Les années d'après-guerre ne sont pas une période que l'on associe généralement avec de grandes avancées pour les droits des femmes, bien au contraire. La décennie qui suit la fin des hostilités est même souvent considérée, aux Etats-Unis surtout, comme un repoussoir absolu en termes d'égalité et d'inclusion, au point que tout politicien jugé un … Lire la suite La Parenthèse enchantée

Confessions d’un renégat involontaire

On me demande parfois pourquoi j'écris principalement en anglais. Tu es français alors écris en français que diable! Comment espères-tu toucher un public dont tu refuses de parler la langue?   Aussi étonnant que cela puisse paraître, je préfère de loin m'exprimer dans ma langue natale. Je n'ai pas à consulter un dictionnaire en ligne … Lire la suite Confessions d’un renégat involontaire